Hommage à Raoul DEGAUQUIER

Coincés par les impératifs de clôture du numéro 506 début juin, nous n’avions pu que

Coincés par les impératifs de clôture du numéro 506 début juin, nous n’avions pu que glisser une photo et un poème lui dédié par Annie MAMBOUR. Voici de quoi mettre plus en évidence, à travers ses propres écrits, l’attachement indéfectible de Raoul à sa ville comme à son parler, cet aclot dont il fit toujours un excellent usage. La preuve…
Avec notre vive sympathie pour la famille et en particulier pour Gaëlle, embarquée, malgré les circonstances difficiles, dans une prestation théâtrale assumée par ses collègues de l’école de la Maillebotte et par elle-même.

De Raoul Degauquier, ancien membre des XIII et ancien élève du Cours de wallon, voici un portrait de Willy Chaufoureau, président des XIII, habitant de l’Ardenelle.


Advinia pou in Aclot
D’aucuns vos skètont ‘ne postur’ in dî coups d’mârtia,
Pa pur’ charité, djè n’dirai nin si c’est bia.
D’z autes vos fzont in poürtré in kate lignes dè biro,
Mi djè m’vas vos d’in fé yun… rin qu’avè des mots :
In sourire d’èfant, padzou ‘ne bèle moustatche dè fièr,
Pus nu tchfeû padvant yè toudi trop long padière.
Djè vos dirai co, avant dè lachi m crèyon,
Què ses is rflètont èl losté dè ses tayons,
Yè qu’si ‘s neûd papiyon li fét in fin plumäâdje,
‘S pârler walon li done èl pus bia des ramädjes.
Què c’èsst’ in mindjeû d’doub’ èy’ in djouweü d’couyon,

…………..


Laisser un commentaire