Glanes littéraires ; Henri de Regnier à Nivelles

C’est à Honfleur, dans une maison blanche et carrée, non loin des quais, que naquit

C’est à Honfleur, dans une maison blanche et carrée, non loin des quais, que naquit Henri de Régnier. Il y a plus de cent ans, le 28 décembre 1864 exactement. La Société des gens de lettres a très dignement célébré ce centenaire et rappelé les mérites de ce charmant écrivain, entré à l’Académie française en 1912 et que nous avons bien tort de méconnaître. Henri de Régnier mourut en 1936. Peut-être avez-vous – sans le savoir – assisté à son service funèbre en l’église Saint-Honoré d’Eylau ? Avez-vous vu le film « Les Grandes familles » inspiré du roman de Maurice Druon ? Ce sont les obsèques de Régnier qui ont servi de modèle au romancier pour l’ « enterrement dμ poète » par quoi commence le film. Quand on porta le livre de Maurice Druon à l’écran, le metteur en scène, scrupuleux, fit rechercher à l’entreprise de Pompes funèbres les photographies de la cérémonie. Et l’on reconstitua le Saint-Honoré d’Eylau de 1936, tenture pour tenture, dans un studio d’Epinay…..


Laisser un commentaire