Le soldat inconnu

choix du militaire non identifié … Colonne du Congrès … Inhumation du cercueil … Flamme

choix du militaire non identifié … Colonne du Congrès … Inhumation du cercueil … Flamme sacrée … Renold Haesebrouck

En 1922, le gouvernement belge a voulu rendre hommage à ses soldats qui se sont sacrifiés, pour la patrie, en faisant construire, à Bruxelles, une stèle contenant « le soldat inconnu » située devant la colonne du Congrès. En vue de choisir cette dépouille, on se basera sur les cinq grandes batailles disputées par l’armée belge, à savoir : Liège – Namur – Anvers, sur le front de l’Yser et lors de l’offensive pour la libération du pays en automne 1918.

Pour chacune d’elles, on ouvrira une tombe d’un militaire belge non identifié et sa dépouille extraite. Celles-ci furent mises en bière et transférées à la gare de Bruges le 10 novembre 1922. On transforma la salle d’attente en chapelle ardente. Des tentures noires lamées d’argent, des palmiers et côte à côte, cinq cercueils entourés d’un drapeau tricolore. Depuis le matin, deux officiers sabres au clair, deux militaires et deux invalides, tous porteurs de huit chevrons de front et qui pieusement tour à tour, gardant les corps de ceux qui furent leurs frères d’armes.

…………..


Laisser un commentaire