Une procession à Monstreux – Quand le passé rejoint le présent

Une photo sortie des archives

Depuis plusieurs années, je possède une photo ancienne d’une procession que j’estimais
d’époque 1900 voire fin du XIXe s. que je n’avais jamais réussi à localiser. Aucune indication,
aucun détail, aucun texte ne me permettaient de la localiser précisément. Le document est un
original sur papier jauni par le temps, une photo sépia, comme le précisent les professionnels,
une espèce de brun jaunâtre dont il ne restait plus qu’un jaune légèrement brunâtre qui avait
atténué le contraste d’une photo âgée de 120 ans.
Allait-elle rester anonyme pour l’éternité ou même disparaître définitivement au fil des ans ?

C’était une procession religieuse, à coup sûr, comme il en existait beaucoup à cette époque.
Elle semblait traverser une ferme à l’instar du Tour Sainte-Gertrude qui passe encore aujourd’hui à travers la ferme Sainte-Anne au chemin Saint-Pierre. À regret, je dus me rendre à l’évidence rapidement, il ne s’agissait pas du Tour. Instinctivement, j’avais pourtant la sensation, l’intuition qu’il s’agissait bien de Nivelles ou d’un de ses villages.

………

Le passé a rejoint le présent
On peut s’imaginer que l’histoire s’arrête ici. Eh bien non !
Le hasard a voulu que je sois attiré par une communication toute récente de la Ville de Nivelles
et par un article du journal Vers l’Avenir du 12 juin 2020 qui allaient relier le passé au présent et clore définitivement cette recherche patrimoniale qui prend subitement tout son sens :
« Je suis attaché à la remise en service des différents points d’eau de l’entité, confie le bourgmestre, Pierre Huart. La rénovation de la pompe de Monstreux à la rue du Moulin s’inscrit dans la même lignée que celle de la fontaine du Perron, sur la Grand-Place ou des jets d’eau du parc de la Dodaine »

……..


Laisser un commentaire