1789 – La révolution qui fait trembler Nivelles est … brabançonne

Joseph II est à la tête de l’empire depuis déjà 24 ans Nivelles se souvient

Joseph II est à la tête de l’empire depuis déjà 24 ans Nivelles se souvient de la visite surprise qu’il y fit le soir du 21 juin 1781 (voir complément en fin d’article). Mais il reste connu dans l’histoire comme le « despote éclairé » pour avoir imposé bien des réformes, certes modernes, mais qui n’ont pourtant été ni comprises ni acceptées par ses sujets. Pendant plusieurs années la colère du peuple grandit progressivement dans la quasi-totalité des Pays- Bas autrichiens jusqu’à créer de l’agitation, puis engendrer la formation d’un comité patriotique qui recrute des volontaires et lance finalement, en 1789, une révolte. A ce moment, les Patriotes ont réussi à constituer, dans le sud de la Hollande, une armée de 3.000 hommes prête à en découdre avec les troupes autrichiennes. L’Histoire nommera ce soulèvement « la révolution brabançonne ».

……..

L’armée autrichienne se met en marche vers le sud, honteuse de ses défaites et marquée par les désertions. Nivelles apparaît comme une proie sur laquelle elle peut se jeter pour évacuer ses frustrations et faire un coup d’éclat.

………


Laisser un commentaire