1794, un été révolutionnaire

INTRODUCTION Le 26 juin 1794 la République française, victorieuse à la bataille de Fleurus, repousse

INTRODUCTION
Le 26 juin 1794 la République française, victorieuse à la bataille de Fleurus, repousse les troupes alliées (Saint-Empire, Royaume Uni et Provinces-Unies) hors des Pays belgiques. L’abbesse émigre, les troupes françaises entrent à Nivelles, ….. et la révolution s’installe dans la ville.

27 juin 1794 : émigration de l’abbesse, de la majeure partie du chapitre et de la noblesse, et des notabilités de la ville.

Au lendemain de la perte de la bataille de Fleurus, l’abbesse, la majeure partie du chapitre et de la noblesse, et les personnes notables de la ville émigrent.
Le bailli Dept va résider à Düsseldorf.

Dans ses mémoires sur l’émigration, en 1794, Thomas-Philippe-Charles-Joseph-Ghislain Marcq, écuyer, époux de Marie-Louise Otto, écrit:
« Mémoire pour notre fuite. Juin. »
« Vendredi 27 de juin 1794, lendemain de la perte de la bataille de Fleurus, je suis parti de Nivelles avec ma
femme, ma sœur Cadette et Ledru dans mon carosse attellé de 3 Chevaux à Bioux et conduits par lui, à 11 1/2 heures avant midi, et deux charriots chargés de mes effets et bagages attelés chaque de 4 chevaux un de Passavant conduit par françois N. et l’autre de Charlier de hulencourt conduit par Joseph N. Avec peine nous sortîmes de la ville et du fossé contre le jardin Moors à cause des bagages de l’armée qui se retiroit, nous primes tous chemins de traverse pour éviter la chaussée et qu’on ne detella mes chevauxs soit pour les blessés et bagages de l’armée, je pris par la petite ruelle de Sotriamont, Bois-Sgr-Isac, ……… »

……….


Laisser un commentaire