70 bougies pour Jack Gondry and his New Music

Un groupe musical célébrant le 70ème anniversaire de sa fondation, ça ne se rencontre pas

Un groupe musical célébrant le 70ème anniversaire de sa fondation, ça ne se rencontre pas souvent. Aux jours sombres de l’hiver 41-42, quand il réalisait son rêve de former un petit orchestre, Jacques Gondry était certainement loin d’imaginer que, 70 ans plus tard, cette formation, devenue au fil des années un grand orchestre, serait toujours solidement là, proclamant à Nivelles ( et ailleurs ) la bonne nouvelle du jazz.

En juxtaposant, comme l’a fait notre metteur en page, deux photos, l’une du petit ensemble des débuts et l’autre de l’imposant orchestre d’aujourd’hui, les changements survenus en 70 ans nous laissent rêveurs : le noir et blanc argentique a fait place au numérique, le nouveau Waux-Hall remplace la salle du Phare depuis longtemps disparue, l’effectif des musiciens est passé de 10 à 18, soit presque 2 fois plus. Tous ces changements sont là en effet, mais ils ne doivent en aucune façon camoufler une vérité certaine et rassurante : nombreux sans doute sont les musiciens à s’être succédé entre les deux époques, mais l’enthousiasme de ces divers groupes successifs d’amis est resté inébranlable tout au long de ces 70 années de parcours et de bonheur musical.

……..


Laisser un commentaire