A la recherche de Georges Willame

Préambule Tout bon Nivellois connaît la rue « Georges Willame » ! Aujourd’hui, ce nom

Préambule
Tout bon Nivellois connaît la rue « Georges Willame » !
Aujourd’hui, ce nom de rue – comme d’autres — fait partie intégrante de la ville de Nivelles. Nous avons même l’impression que cette rue a toujours existé tellement le nom de « Georges Willame » est entré dans nos oreilles et dans notre esprit sans plus jamais en sortir.
Elle a remplacé la rue (chemin) du Nom de Jésus en 1919, soit deux ans seulement après la mort de Georges Willame.
Et le monument « Georges Willame » ? Je ne suis pas certain que tous les Nivellois le connaissent. Une bonne partie d’entre eux, certainement ! Où se trouve-t-il ? A-t-il toujours été là où il se trouve ? Si non, où se trouvait-il auparavant ? Depuis quand ? En quelle année a-t-il été inauguré ? Pourquoi une telle commémoration ? Qui est à l’origine d’un tel hommage à Georges Willame ? Qui est le sculpteur du monument? Si vous êtes capables de répondre à toutes ces questions, alors, vous faites bien partie des quelques rares Nivellois qui connaissent
cette personnalité.
Mais. Georges Willame lui-même, le connaissez-vous ? Qui était-il ? Qu’a-t-il fait pour mériter un nom de rue et un
monument ? Était-il réellement Nivellois ? Qui étaient ses parents ? Et ses grands-parents ? A-til eu des enfants ?
Combien ?

Une rencontre virtuelle inattendue!
Nivelles m’a toujours passionné. Au hasard de lectures nivelloises, de recherches épisodiques, de la découverte d’une photo ancienne, il m’arrive parfois de porter un intérêt plus particulier à un personnage, à un lieu précis, à une société ayant toujours un rapport avec « le Vieux Nivelles » au point de ressentir le besoin de pousser mes investigations plus loin, sur des sentiers détournés, sur des détails que je n’ai pu découvrir dans d’autres publications.
C’est alors que, tout à coup, j’éprouve l’envie de vouloir partager avec d’autres, à travers un article, tout ce que j’ai pu découvrir. Une des rares revues patrimoniales nivelloises le permet : c’est le Rif Tout Dju que je remercie particulièrement.

…………..


Laisser un commentaire