Albert Dubois

Non! ces paroles amères ne sont pas celles de Cyrano mais le propos d’un autre

Non! ces paroles amères ne sont pas celles de Cyrano mais le propos d’un autre idéaliste Quijada, le chevalier servant de la «Dernière Dulcinée ». Un essai d’esthétique théâtrale d’Emile Mas paru aux éditions Sansot en… 1925 nous est tombé récemment sous a main.
Il fait – en 140 pages – du chef d’œuvre d’Albert du Bois, une analyse précise, un peu magistrale mais d’une la telle clairvoyance qu’elle nous incité à relire la pièce.

L’un des pères était Marseillais et l’autre, un Français du Nord.

Ce retour au texte nous oblige à clamer haut qu’il s’agit bien d’œuvre honteusement «oubliée ».

……..


Laisser un commentaire