« Bingnwêre »

Ene odeür dè sapin, dè marache yè d’ospice, Du solèy » à scafiév”, dès gamins in

Ene odeür dè sapin, dè marache yè d’ospice,
Du solèy » à scafiév”, dès gamins in scan’son,
C’èst l’printemps, c’èst l’djoûünèss’, c’èst dè l’viy’, dès tchansons,
Vlà l’bingnwér’ dè Batisse.

Lès proutaus couminchont pa rintrer pa l’pétite,
In pid d’in coup doûc’mint, lèyant l’pid dwèt dins l’fond ;
I f’zont in tour ou deûs, dè l’iau djusqu’au scan’son,
Yé râde is sont dèwoûür dè peû qu’o lès-éspite.

……..


Laisser un commentaire