Boukèt-tout-fait (3e partie)

Franz Dewandelaer 1909-1952.
Boukèt-tout-fait (3e partie)
prix du Brabant 1930
prix national du Centenaire


VI

Tinctôris


Long come in coude d’puns, t’t-aussi nwêr què d’l’ârpwè,
Avè $ visatche muchi pa l’èrboûrd d’ès capuche,
Il est là, toudi là, come in rmoûürd qui vos rduche,
Prèsse à marki su ‘s life èl canayriye qu’i vwèt.


Long comme un cueilleur de pommes, aussi noir que de la poix, :
Avec la figure cachée par le rebord de son capuchon, [A
Il est là, toujours là, comme un remord qui vous torture,
Prêt à noter sur son livre la canaillerie qu’il voit.


D’ès place, o sét bi » vir, dins ’l mézo d’vile qui s’muche,
El mayeür. les échvins qui ravont féve pou pwè…
Les tafiaus qu’ont ‘l tayant d’leû langue come in raswè, ?
Les cyins qui raflatont pou n’ni » qu’o les cabuche…

De sa place, on sait voir, dans l’Hôtel de Ville qui se cache,
Le maïeur, les échevins qui marchandent des fèves pour des pois,
Les bavards qui ont le taillant de leur langue comme un rasoir,
Ceux qui flattent, de peur qu’on ne les rabroue…

……..


Laisser un commentaire