C’est mi Djan d’Nivèle, qui vos pâle

– L’Acincion avè ’s balon qui lèye tous les djins plein d’admirâcion. – Èl lundi

– L’Acincion avè ’s balon qui lèye tous les djins plein d’admirâcion.
– Èl lundi d’Pintcoute, avè tout ’l matérièl pou les cinsîs èyè les bièsses qui asbleuwichont les îs des bauyaus.
– Les fwêres dè mai èyè d’octôbe, avè les caroussèls qui toûrnont sins rlache èyè l´z èfants bin achîs, tournikant, au pus souvint ’l dimince.
– Les samdis, avè ’l martchi des frûs, légumes èyè fleûrs, les achteûs èyè les pourmèneûs qui rintront à leûs mézos tout binéche.
– Èl Toûr Sinte-Djèdru, avè les pèlèrins qui chûvont ’l tchâr pa tout yusk’i passe, sans détoûrs.
– Èl rintréye avè ’l tchâr satchî pa chî gros tchfaus èyè des ptits anjes tout crolés qui fzont ’l grand ècârt su leû dos ; les tchfaus, les conducteûrs èyè les èfants ont fière alur´.
Il a co branmin d´z autès fièsses à Nivèles pou les Aclots. Tout ça c’est d’l’amuzmint èyè dèl guéyté. Pask’à costé d’ça, il a d´z afêres d’trisses qui s’ont passé dins ’l vile…

…………..


Laisser un commentaire