De quelques animaux migrateurs à Nivelles.

Le beau temps tire à sa fin, les rayons du soleil se font plus faibles,

Le beau temps tire à sa fin, les rayons du soleil se font plus faibles, les visiteurs de l’été se font rares.
Oiseaux, libellules, papillons et autres nous ont égayés durant les beaux jours.
Nous, êtres humains, avons des moyens de locomotion pour nous déplacer sur de longues distances et il nous paraît impensable que des animaux agissent de la même façon, par leurs propres moyens, par simples battements d’ailes et ce, sur des centaines de kilomètres. C’est pourtant le cas. Imaginez une libellule pesant UN gramme quittant le Sud de l’Europe pour passer l’été … à Nivelles !!

Dans le Rif n° 453 de novembre-décembre 2005, je vous avais fait partager mes observations d’animaux d’exception : le balbuzard pêcheur,le triton crêté le sympetrum du Piémont. Cette fois, ce seront des observations d’animaux venant passer l’été chez nous pour se reproduire. Il y en a beaucoup ; ……

……..


Laisser un commentaire