De quelques institutions & confréries nivelloises méconnues…

Confrérie de saint Antoine. Une confrérie érigée sous le nom de Saint Antoine était annexée

Confrérie de saint Antoine.

Une confrérie érigée sous le nom de Saint Antoine était annexée à la chapelle de la Magdeleine. Je ne connais pas le temps de son institution, mais elle est postérieure à l’érection de ladite chapelle bâtie l’an 1340. Les confrères de ladite confrérie ayant fait un nouveau règlement, Marguerite d’Escornai [NDLR : l’abbesse de l’époque] approuva et confirma, en 1445, les points et conditions y contenus. Un des privilèges de cette confrérie était de pouvoir chaque année laisser pâturer parmi la ville un cochon [NDLR :!!!] qui se vendait ensuite au profit de ladite confrérie ; mais le Magistrat, pour obvier à l’inconvénient de voir courir et pâturer un cochon de rue en rue, et supprimer cet usage ridicule dans une ville policée, accorda à la Confrérie de Saint Antoine, en lieu de ce privilège, une gratification annuelle de quatorze florins, par résolution du vingt sept décembre 1765. Mais, sur la représentation faite par ceux de ladite confrérie sur la modicité de la somme accordée, les trois membres de la ville, par une seconde résolution du trente de janvier 1766, leur accordèrent seize florins annuellement.

……..


Laisser un commentaire