Deux personnalités : René Lesuisse et Auguste Levêque

René LESUISSELiège, 29 avril 1901 – Nivelles, 03 mars 1966 L’an 1966, le trois mars,

René LESUISSE
Liège, 29 avril 1901 – Nivelles, 03 mars 1966

L’an 1966, le trois mars, décédait à Nivelles René Joseph Victor Gérard LESUISSE, premier conservateur du Musée communal, en son domicile situé rue Georges Willame, n°1 à Nivelles.
Il était né à Liège le 29 avril 1901, fils de Victor-Henri Lesuisse et de Joséphine Carpeaux. Sa formation en bref : études de dessin à l’Académie des Beaux-Arts de la ville de Liège (1916-1918), puis complément de dessin et peinture à l’Académie des Beaux-Arts de la ville de Bruxelles où il obtiendra plusieurs prix (1918-1921).
……….

Auguste LEVEQUE
Nivelles, 1er mars 1866 – Saint-Josse-ten Noode 22 février 1921.

Auguste Levêque va sentir naître très tôt en lui un goût immodéré pour le dessin, la peinture, l’art en général, que vont canaliser, d’abord l’Académie communale de dessin, entre 1878 et 1884, puis l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Imprégné du néo-classicisme scolaire, notre Nivellois se sent plutôt attiré par l’idéalisme. Très bon élève, il gagne le droit de participer au Prix de Rome, en 1889, mais son « Job », pourtant apprécié, est jugé trop peu conforme à l’esquisse préalable. Le jeune Auguste va concevoir, de cet échec, un sentiment de révolte tel qu’il verse illico dans la misanthropie.
Pessimiste de nature, notre artiste plonge bien souvent dans les grandes oeuvres littéraires, l’Enfer de Dante notamment, pour y trouver son inspiration, souvent sombre et tortueuse.
L’année 1893 le voit s’installer à Bruxelles, mais il rentre encore chaque jour à Nivelles. Il se rapproche du groupe de peintres idéalistes constitué autour de Jean Delville sans toutefois y adhérer pleinement. Il se met aussi à écrire et sa verve, souvent violente, s’adresse en particulier aux jeunes artistes: en dehors de l’idée, point d’humanité. Cette intolérance manifeste renforce encore l’aspect « infréquentable » de notre
personnage.
………

…………..


Laisser un commentaire