» Devinette » et » Le chant du pain «

Devinette Si tu demandais si ma ville Possède des jardins secrets, Et bien, alors, je

Devinette
Si tu demandais si ma ville Possède des jardins secrets,
Et bien, alors, je répondais
Qu’on en découvre mille et mille.

Si tu demandais si ma ville Possède rivières et ruisseaux,
Je le confirmerais bien haut
Et je deviendrais volubile !
……….

Le chant du pain
Entendez-vous là-bas
Le chant du pain qui monte
Du milieu des gravats,
Des ruines et des bontes

Que de pauvres bumains,
Parmi les incendies,
Ont pétri de leurs mains,
Et que d’autres mendient ?
.…….

……..


Laisser un commentaire