Djan de Nivelles… encore et toujours

S’il est bien un sujet inépuisable, c’est notre Djan-Djan. Malgré les recherches approfondies menées par

S’il est bien un sujet inépuisable, c’est notre Djan-Djan. Malgré les recherches approfondies menées par Eugène Dedoyard, l’objet est loin d’être entièrement cerné.

Voici trois éléments à ajouter à tout ce que nous avons déjà publié sur notre Djan. Le premier est tiré du Soir du 18 août 1951, en page 14 on peut y lire cet article signé Paul Caso (*).

Autre pièce à verser au dossier, ce sonnet, en français, de la plume de Fanny Goffin. Je n’en ai pas trouvé la date de composition, mais il doit dater d’avant 1952 puisqu’il provient des archives de Franz Dewandelaer (décédé en 1952).


……..


Laisser un commentaire