Em’ Nivelles

Qu’on souche dè Thines où bi d’Baigî,On vuè toudit testous voltî d s’paî,I n’a vraimint

Qu’on souche dè Thines où bi d’Baigî,
On vuè toudit testous voltî d s’paî,
I n’a vraimint què n’ville pour mi
Et c’est m’Nivelles ;
Waye, jè sus fier d’iesse in aclot
Et jè n’vourou ni m’no
Cor qu’on m’don’rou l’pus belle maiso
Dé tout Bruxelles.

…………..


Laisser un commentaire