Géologie et paysages naturels …

3.1. Le sol : En son centre, le territoire Nivelles est traversé d’est en ouest

3.1. Le sol :
En son centre, le territoire Nivelles est traversé d’est en ouest par la vallée de la Thines. Presque toute la vieille ville se situe sur le versant gauche, exposé au nord-ouest. La vallée est humide et profonde, quelques ramifications de second ordre occupées par les affluents de la rivière viennent s’y rattacher. Les rives de la Thines s’élèvent d’abord rapidement mais la pente diminue fortement à une distance de 500 à 600 mètres.
Vers le nord, on rejoint les plaines séparant les bassins du Hain et du Ri Ternel de celui de la Thines.
Au sud, on atteint le plateau qui était jadis couvert par le bois de Nivelles et qui partageait les bassins de la Meuse et de l’Escaut. On retrouve sur ce plateau le point culminant du territoire de la commune à 428 mètres, c’est l’un des plus élevés du Brabant. Le bois de Nivelles se prolongeait jadis vers l’est sous les noms de bois du Hazoit à Loupoigne, bois de Bossut et de Hez à Baisy et vers le nord-est par d’immenses bois à Thines et Vieux-Genappe. Ils furent défrichés sur ordre de Wellington, à qui le roi Guillaume en avait abandonné la propriété après la bataille de Waterloo. Le nouveau propriétaire n’y permis que la construction d’exploitations agricoles dont les exploitants lui devaient une rente. Il ne reste plus aujourd’hui que le petit bois du Saint-Sépulcre sur la commune de Nivelles.

………


Laisser un commentaire