Inventaire des œuvres musicales d’Ursmar Scohy

Malgré toutes nos recherches, des manuscrits de plusieurs œuvres, parfois connues, n’ont pas été retrouvés.

Malgré toutes nos recherches, des manuscrits de plusieurs œuvres, parfois connues, n’ont pas été retrouvés. Certaines ne furent créées, comme c’était la coutume à l’époque, qu’à l’occasion de fêtes, manifestations ou commémorations bien particulières et n’ont souvent été jouées que quelques rares fois. Les partitions, toutes manuscrites, étaient prêtées d’un exécutant à un autre et fi nissaient par se perdre. U.Scohy a également fait de nombreux arrangements à trois voix de chansons françaises destinés à ses cours de musique. Ces arrangements étaient retranscrits dans de petits chansonniers. Nous en avons retrouvés la plupart chez la veuve de Mr P. Sartiaux : celui-ci, qui fut chef de chœur de chorales à Coeur Joie, avait eu en dépôt une partie des œuvres d’U. Scohy. Certains de ces recueils dont nous connaissons l’existence d’après un inventaire de Mr P. Sartiaux sont manquants à l’appel, peut-être les retrouverons-nous un jour dans une chorale A Coeur Joie ?

…………..

I. Mélodies instrumentales

Allegro de concert : pour fanfare (1913).
Aubade : violon et saxo. Au Village :
valse pour trompette La Saint-Louis (marche) : piano (15-9-1910).
Mélodie : piano (28-01-1904).
Pensées Perdues : piano, violon, violoncelle.
Petite Suite pour quatuor (Causerie, Moments de tristesse, Ronde),1917.
Rêverie (Aubade) : violon et saxo.
1re Sonatine pour piano (Causerie, Moments de tristesse, Ronde) paru en édition.
Suite Fantaisiste : piano, violon, violoncelle.

II. Mélodies chantées (chants, chants et piano, orchestration) de poésies wallonnes ou françaises d’auteurs nivellois.

…………..


Laisser un commentaire