Jean Louis DECEMBRY, peintre nivellois

De son vrai prénom Jean, Jean-Louis DECEMBRY a adopté ce prénom plus fourni pour signer

Auteur : LECOCQ Georges et LIENARD Jean-Claude

De son vrai prénom Jean, Jean-Louis DECEMBRY a adopté ce prénom plus fourni pour signer ses œuvres, et quelles œuvres !! Car il possède son art à la perfection, le bougre, et ce n’est pas pour rien que nous l’appellerons – provisoirement ? -le « Monet » de Nivelles. Il suffit, pour se rendre compte de la pertinence de ce rapprochement, de jeter un coup d’oeil, même rapide, à son press-book, et vous, chers lecteurs, sur le cahier central en quadrichromie.

Tout à son honneur d’ailleurs que ce surnom que lui-même ignore car il est tout frais et né dans la spontanéité du premier contact. Entendons-nous bien : Claude Monet, le grand peintre impressionniste, le favori de ces dames, et non pas Edouard Manet, et encore moins Money – la monnaie, en anglais -, notre homme étant suffisamment modeste que pour ne pas attacher trop d’importance à cet aspect de son hobby.

Jean Decembry est né des oeuvres de Jean – Hé oui ! C’est habituel.…- et d’Hélène HAUTAIN, le 23 mai 1925, à la maternité de Nivelles, sise hors les murs comme chacun des Aclots doit le savoir. À ce moment, contestation parmi les proches: le lieu de naissance serait une demeure de la rue Sainte-Gertrude, ce qui requalifierait de facto notre homme d’Aclot, titre qu’il mérite à tout le moins. Premier lieu de villégiature donc, une humble maison de la rue Sainte-Gertrude.

……….


Laisser un commentaire