La fontaine de l’obélisque ou l’histoire d’un monument bien malmené !

Nivelles a toujours compté une infinité de fontaines tant en centre de la ville que

Nivelles a toujours compté une infinité de fontaines tant en centre de la ville que dans sa banlieue.

Toutefois, c’est à partir du XVIe siècle que les magistrats s’occupent véritablement des fontaines publiques à l’intérieur de la ville. Ainsi, vers 1525, on publie des statuts qui interdisent de les escalader ou de les dégrader et qui prévoient aussi, en cas de non-respect de ces règles, des sanctions sous formes d’amendes ou même de bannissements temporaires.


La fontaine du Perron

De ces fontaines, seule la fontaine du Perron dite «la fontaine au Grand Marché » ou «la grande fontaine sur le Marché » subsiste encore actuellement. Elle est située sur la Grand-Place au bas de la rue de Mons. Le bassin de forme heptagonale reçoit les eaux d’une colonne centrale. Selon Tarlier et Wauters, dans les années 1523, elle remplace là un perron beaucoup plus ancien. Des tuyaux de plomb enterrés depuis Clarisse l’alimente en eau. Cet investissement doit avoir été exécuté grâce à l’aide financière de la commune.

………

Laisser un commentaire