La vallée du Merson « hors-les-murs »

UN MUR… Parking comble car vierge de « tirelire de Marcel », l’avenant quartier du

UN MUR…

Parking comble car vierge de « tirelire de Marcel », l’avenant quartier du Petit-Saint-Jacques, ce miraculé de la guerre 40-45, ce rescapé des promoteurs, réhabilité, incite néanmoins à la flânerie, d’autant plus que sa rue du Wichet met le Parc à un jet de pierre de la Grand’Place….
Au pied des « 24-Apas », en retrait, un mur, étalant ses 200 m2 d’affligeante laideur, porte témoignage sur un événement insigne de l’histoire de Nivelles : sa fortification.

TOPOGRAPHIE, avec un zeste préalable d’HISTOIRE.

Itte d’Aquitaine, mère de Gertrude, veuve de Pépin le Vieux, ancêtre de l’illustre famille des Pipinides, fonda en 650 une abbaye ; les deux femmes voulaient se retirer du monde pour se consacrer à Dieu. L’endroit choisi ; la vallée de la Thines, sur la rive gauche d’un ruisseau, le Merson, un de ses affluents, dans un domaine appartenant à la famille. En 652, Itte nomme sa fille abbesse, la première d’une longue suite.

Déjà de son vivant, ……..


Laisser un commentaire