Le curé de Cucugnan d’Alphonse DAUDET, adaptation en aclot

Cours de wallon de la ville de Nivelles, année 2010/2011 Ël curé d’Cucugnan L’abbé Martin

Cours de wallon de la ville de Nivelles, année 2010/2011

Ël curé d’Cucugnan

L’abbé Martin était curé… de Cucugnan.
Bon comme le pain, franc comme l’or,il aimait paternellement ses Cucugnanais ; pour lui, son Cucugnan aurait été le paradis sur terre, si les Cucugnanais lui avaient donné un peu plus de satisfaction. Mais, hélas ! les araignées filaient dans son confessionnal, et le beau jour de Pâques, les hosties restaient au fond de son saint ciboire. * * *

‘L curé d’Cucugnan.. ç’astoût l’abé Martin.
Boun come èl pain qu’o mindje, franc come dè l’oûr, i viyoût voltî ses Cucugnanais tout come in pére vwèt voltÎ ses èfants ; pour li, ‘s Cucugnan âroût sté ‘l paradis dsu la têre, si les Cucugnanais li z-ârine doné ‘ne miyète pus d’èrmèrci pou tout ç’qu’i fzoût pour yeüss. Mins n’avoût poun d’avance,les arègnes tèchine leûs twèles dins ‘s confèssionâl, èyè, au bia djoû dèl Grande Pâke,les ostiyes sètchine dins ‘! fond du sint cibwêre.

……….


Laisser un commentaire