Le Grand Feu – vestiges du folklore brabançon

Le carnaval, à peu près partout dans les localités rurales, a perdu de son originalité.


Le carnaval, à peu près partout dans les localités rurales, a perdu de son originalité. Quelques timides sorties de masques et c’est tout ! Où sont les belles fêtes de « Grand Feu » d’antan organisées par la jeunesse joyeuse du Pays de Brabant?

Auprès d’un fermier complaisant et aimable, les jeunes gens, le premier dimanche de carême, empruntaient chevaux et chariots. Ils allaient ainsi, de porte en porte, glaner fagots, bottes de paille et tous combustibles aptes à alimenter le « Grand Feu ». Les paysans n’avaient garde de refuser car, suivant la croyance populaire – ce n’en est d’ailleurs qu’une parmi toutes celles qui entourent cette cérémonie -, ceux qui refusaient n’auraient point de pommes au verger durant l’année.

……..


Laisser un commentaire