Le Sou de la Crèche : une œuvre de charité à Nivelles dans les années 30

Nivelles a toujours compté de nombreux cercles et associations. Que ce soit cercle d’art, de

Nivelles a toujours compté de nombreux cercles et associations. Que ce soit cercle d’art, de sport, culturel, musical ou carnavalesque, le nivellois a souvent la fibre sociale et l’esprit associatif.
En octobre 1931 quelques hommes altruistes se réunirent au café « Le Central » de Victor [dit « Tor »] Naveau. On y trouvait, en plus du patron du bistrot, Joseph Leherte, Armand Hargot, Anselme Mathieu, Fernand Hemberg, Louis et Franz Dewandelaer, Léopold Evrart, Lucien Colet et Réné Hingot. Lors de cette première réunion, ils décidèrent ensemble, de former une société dont le but était de donner aux enfants abandonnés de la crèche, (instituée à l’hôpital-hospice de Nivelles), quelques jouets, bombons et autre « superflu » que l’Administration de l’Assistance publique ne pouvait leur donner en sus de leur strict nécessaire.
Cette association s’appela, dans un premier temps et provisoirement : « Les amis de la crèche ». Bien vite ce nom devint « le sou de la crèche ».
Puis il fut décidé qu’une action semblable serait faite en faveur des vieillards de l’Hospice et le cercle adopta enfin le nom du « Sou de la crèche & du vieillard ».
Accessoirement cette société pourrait s’occuper d’autres œuvres mais en gardant le but initial comme priorité. Plus tard en octobre, Athur Denayer et le capitaine aviateur Achile Lekeuche, Louis Grislein et Jules Jadin rejoignent le groupe. Un premier comité est institué, présidé par le capitaine Lekeuche, vice-président : Arthur Denayer, Franz Dewandelaer secrétaire, Léopold Evrart secrétaire- adjoint, Réné Hingot trésorier et on entame la rédaction des statuts.

………..

…………..


Laisser un commentaire