Les premières vendanges à Baulers

Les vendanges, c’est le couronnement de plusieurs années d’efforts et d’attentions quasi permanents. Etienne HAUTIER

Les vendanges, c’est le couronnement de plusieurs années d’efforts et d’attentions quasi permanents. Etienne HAUTIER et son épouse Annie DEMARBAIX, propriétaires des fermes du Chapitre et d’Hanneliquet, ont planté :
– En avril 2013, 22.500 pieds de vigne à la ferme du Chapitre dans le bas du village,
– En avril 2015, 10.000 pieds à la ferme Hanneliquet tout en haut du village (vendanges prévues en 2017),
– En 2015 encore, 2.000 pieds Johanniter à la ferme du Chapitre.

Les porte-greffes pour Hanneliquet sont composés de :
– Pinot noir et de Chardonnay (ils poussent moins vite) et sont destinés à la fabrication de vins mousseux ou tranquilles (qui ne forment pas de bulles à l’ouverture de la bouteille),
– Cabernet noir (1.100 porte-greffes) pour le vin rouge. Le choix s’est effectué sur différents cépages du Bordelais adaptés à nos contrées, selon l’analyse du sol qui a été faite. Il n’était pas possible de planter un cépage non adapté, il a donc fallu planter des porte-greffes.

Ceux de la ferme du Chapitre sont composés principalement des cépages Solaris, Bronner, Johanniter et Hélios pour les cépages blancs et Régent, Rondo pour les cépages rouges, ainsi que Muscat bleu pour un vin d’apéritif. Tous ces cépages sont des «interspécifiquesŽ», encore dénommés «Piwi», c’est-à-dire des cépages résistants aux maladies cryptogamiques (fongiques), telles que le mildiou et l’oïdium.

…………


Laisser un commentaire