L’Evacuation des sœurs des Conceptionnistes en mai 1940 (suite 2)

Ça s’est passé près de chez vous … Suite – 2  Ce récit, rappelons-le, a été mis en forme

Ça s’est passé près de chez vous … Suite – 2 

Ce récit, rappelons-le, a été mis en forme par Florence PAUL et mis en musique (!) par Georges LECOCQ, sur base de documents fournis par Michel DAEM

EVACUATION DES SŒURS EN MAI 1940
Résumé : l’armée allemande a envahi la Belgique. Les bombardements se multipliant, les religieuses ont quitté leur couvent. Arrivées à Virginal, elles sont soupçonnées d’espionnage par les soldats français, puis heureusement innocentées…

Un refuge inaccessible 

Une fois réunies à Virginal, les sœurs organisent leur séjour sous les bombardements répétés, au sein de l’armée française.  Celle-ci exerce une police sévère. C’est ainsi que deux espions sont arrêtés parmi les réfugiés entourant les religieuses, « Ce fut un moment d’émotion», confie notre narratrice dans son journal.
Attention,  un  nouveau  bombardement  est  annoncé. Notre doux repos fut vite troublé. D’un bond, nous
étions debout, et d’un autre  bond à la porte de la cave. Mais ô déception ! Elle était fermée à clef. Nous retraversâmes  au  pas de gymnastique notre dortoir improvisé, et nous nous mîmes plus ou moins à l’abri    dans l’avant-cour voûtée que les Sœurs nous avaient renseignée  comme  excellente,  mais  nous  ne  nous  y sentions pas très à l’aise et nous étions si isolées !

…………..


Laisser un commentaire