Nivellois venus d’ailleurs… Un certain Jules BARY

Vingt années déjà qu’André COOLS a été assassiné. Pas de commentaires de notre part ni

Vingt années déjà qu’André COOLS a été assassiné. Pas de commentaires de notre part ni sur l’enquête ni sur l’homme, ce n’est pas l’endroit. Pourtant, et la ressemblance physique y est peut-être aussi pour quelque chose, Nivelles a connu un personnage de la même trempe, mais disparu dans des circonstances autres. C’est de Jules BARY que je veux parler dans le cadre de la nouvelle rubrique au cours de laquelle nous devrions souligner l’impact créé par ces «Nivellois» littéralement venus d’ailleurs. Voici donc un article que la moyenne génération actuelle, disons entre 40 et 90 ans, devrait apprécier. Idem pour tout Nivellois, même arrivé en nos murs cette année, qui devrait lire l’article in extenso pour comprendre le pourquoi de certains aspects de leur ville d’adoption et de certaines solutions appliquées à la gestion journalière de leur cité.

De même, pour appréhender au mieux la continuité réelle des politiques suivies au fil des années depuis 1960 et se faire une idée plus précise encore de ce que pourrait être leur hâvre de paix à l’horizon 2015 par exemple. Ceci dit sans récrimination aucune à l’endroit des difficultés, tout à fait passagères mais si nécessaires, rencontrées par la majorité des citoyens en ces temps de prometteuse mutation. À lire donc pour rendre hommage à la perspicacité remarquable de ce Jules Bary venu du Nord, des environs de Bruxelles j’entends. Allons-y.

……….


Laisser un commentaire