Paul BILA, un commerçant hors pair mais aussi…

Nous sommes le mercredi 02 décembre 1998. Effervescence à la rue de Namur : le Barobar devient Barob ’’Art Sympathique, l’initiative de Vincent Gourdin, le « patron » du Barobar, un snack artistique ouvert voici un an dans un ancien commerce de disques de la rue de Namur à Nivelles.

Commerce de disques ? Vous avez dit « commerce de disques » ? Un seul nom surgit instantanément à notre mémoire, parfois défaillante il est vrai, mais certainement pas cette fois-ci.
De fait, au centre des treize exposants qui ont animé cette galerie originale et qui se retrouvent ensemble aux cimaises, Vincent avait amené Paul Bila, un des plus anciens commerçants nivellois dans la maison duquel il s’est donc installé.

L’occasion de dire un mot de celui que de nombreux Nivellois ont côtoyé dans diverses circonstances, en ce compris des meetings ayant le sort de SA Wallonie en jeu. Pendant plus de cinquante années, l’émotion et le respect en plus.

…………..


Laisser un commentaire