Paul Collet pendant la Première Guerre Mondiale

Reformé en 1909, Paul Collet n’est pas mobilisé quand éclate le conflit. Les premières semaines

Reformé en 1909, Paul Collet n’est pas mobilisé quand éclate le conflit.

Les premières semaines de sidération passées suite à l’invasion allemande, il reprend vaille que vaille certaines de ses activités d’avant-guerre et poursuit ses études à l’Université Catholique de Louvain ou il envisage de décrocher son doctorat en droit (1920).

Directeur-fondateur de la revue régionaliste Le Roman Païs de Brabant (1913-1921), il en interrompt volontairement la publication dès le mois d’août 1914. Secrétaire du comité de direction du cercle L’Eveil pour la promotion des arts et des arts appliqués, il participe activement aux divers salons organisés à Nivelles sous l’occupation notamment pour soutenir l’aide aux nécessiteux. Il écrit contes et nouvelles mais ne publie rien avant novembre 1918.

L’artiste qu’il est, continue à dessiner « pour le plaisir », surtout des œuvres décoratives (dessins, pastels, techniques mixtes et ‘linos’). C’est durant cette période qu’il effectue ses 17 « reconstitutions » du Nivelles ancien.

………


Laisser un commentaire