Poésie : Military Cementery

Il dort auprès des dunes chauves.…– Quinze cents stèles de ciment – Personne. Un lapin

Il dort auprès des dunes chauves.…
– Quinze cents stèles de ciment –
Personne.
Un lapin qui se sauve.
La Panne émeraude.
Le vent.
Furnes, vers l’horizon mouvant,
Après les polders verts et mauves.

Ils reposent, glorieux, pourris,
Les Highlanders du bon Roi Georges,
Les fusiliers, artillery,
Dont les noms durs râpent la gorge…

Dix tombes rêvent à l’écart :
« German aviator ». Une croix de bois simple

…………..


Laisser un commentaire