Pourtoisies 539

Cedric èt Simon Edgård yè Madlin.ne ont deûs èfants : Cédric (8 ans) yè Simon

Cedric èt Simon

Edgård yè Madlin.ne ont deûs èfants : Cédric (8 ans) yè Simon (10 ans), deûs lustucrus come n’da wêre.
Les parints ont les pires růjes avè yeûs. C‘est ni » qu’il ont in monvé fond, nos deûs djoûnes, mins is sont toudi les promis pou les monvés plans.
Chake coûp qu’il a ‘ne mauvéchté qui’s passe avaur-ci, avaur-là, vos povez yèsse seûr qu’is n’sont ni » long à costé.
Madlin.ne esst’au désespwêr: èle a d’djà tout asprouvé: les bèrdèlådjes, les menaces, les punicions… pin.nes pièrdüwes.
Èdgård a asprouvé ètou … minme broke à’s cu! Mins i n’vût ni » rnoncî, l’ome, ça fét qu’in bia djoû, in dèsèspwer dè cause, i propose à Madlin.ne : «Ascoutez m’fiye, faut qu’on’s boudje, kè c’què vos dirîz si on asprouvroût dè dmander au curé si i pouroût fé ‘ne sakè pou mater nos deủs diâles in coûp pou toute ».
Is dmandont au curé. Lome d’églije est d’acoûrd. Les deus djoûnes dèvront passer dvant li chake à toûr.
Cédric passe èl promià ‘l cur’, tout timpe au matin avant d’daler à scole. Èl curé’l fét achîr padvant li ye dmande tout tchaud tout boulant:
<Ėyusk’il est I Boun Dieu, Cédric ? »
Pon d’réponse.
Èl curé répète : «Vos counichez br ‘l Boun Dieu. Eyusk’il est ? »
Cédric dèmeûre téjeû come ène carpe.
No curé s’énèrfe, ‘l ton monte, autoritére:
«Cédric, pou ‘l dérní coup, djè vos dmande yusk’il est I Boun Dieu… » Cédric s’èrlèfe yè prind ses djambes à spale… I pète voye sins s’arèter, direk sk’à’s mézo. Là, il apisse Simon pau bras yè li chufèle:
«‘S coûp-ci, nos stons bil dins I brin, savė, Simon. Il ont pièrdu Boun Dieu yè is pinsont quc’est co nous-autes qu’on a fét I coûp!»

……….


Laisser un commentaire