Promenade au fil de la Thines

Suivre une rivière ! Voilà un itinéraire pédestre tout tracé, sans erreur possible ! Une

Suivre une rivière ! Voilà un itinéraire pédestre tout tracé, sans erreur possible ! Une question se pose immédiatement : dans quel sens faut-il entreprendre la promenade ? Remonter d’aval vers l’amont ? Il est généralement admis que c’est la façon la plus intéressante, qui révèle les plus beaux aspects. Ou bien faut-il descendre d’amont vere l’aval ? Les partisans de cette direction disent que le fil de l’eau est plus naturel …

Nous pensons que les deux sens constituent des promenades à la fois différentes et complémentaires , qu’il faut faire toutes deux pour bien connaître un cours d’eau sous tous ses aspects.

La THINES, « rivière YAYA!’ dans l’intimité nivelloise, nous la descendrons ensemble ! La suivre de bout en bout selon ses méandres, c’est déjà une randonnée pour marcheurs entraînés, qui dure toute une journée. Si vous préférez, vous pouvez là scinder en deux parties, deux promenades, sur deux dimanches après-midi, de la source à Nivelles et de Nivelles au confluent de la SAMME. Libre à vous de choisir !

I. DE LA SOURCE À NIVELLES
Elle naît aux confins méridionaux du village de THINES. Avant la création du complexe industriel nivellois de la chaussée de Namur, la « marche d’approche » pour arriver à la source constituait déjà à elle seule une longue promenade, que l’on arrive du faubourg de Charleroi, ou du faubourg de Namur, par la « ruelle aux loups » et le chemin du Berdachau. Les vieux chemins creux champêtres conduisant en direction de la source étaient avant-guerre fortement encaissés. Après 1940, ils ont été aux trois quarts comblés par les décombres de la ville qu’on y a déversés. Aujourd’hui, les nouvelles routes du centre industriel permettent d’arriver en véhicule relativement près de la ferme de la VIEILLE COUR, anciennement « CENSE DU VIESCOURT » …

……..


Laisser un commentaire