Quelques mots du verger de Montifaut

INTRODUCTIONÀ la faveur d’une restauration « patrimoniale » par son propriétaire, nous avons redécouvert le

INTRODUCTION
À la faveur d’une restauration « patrimoniale » par son propriétaire, nous avons redécouvert le fameux calvaire de Montifaut, du moins sa copie actuelle puisque l’original se trouve, mais oui. au Louvre. Mais nous avons surtout appris diverses choses sur cette ferme et avons jugé bon de vous en faire part car il s’agit d’un aspect très peu connu de la production fruitière au départ de Nivelles. La parole à Maurice Van Holle, notre envoyé sur place. et restaurateur.

SOUVENIR D’UN VERGER POMMES & POIRES DE 3 HECTARES A NIVELLES
Entre 1955 et 1965, avant la construction de l’autoroute E19 Bruxelles — Paris et celle du ring Nord, entre la Chaussée de Hal et le Chemin Saint-Pierre, existait le Chemin du Laid Patard, dit aussi, par les gens du coin, « Chemin Flacon », passant à proximité du lieu dit Montifaut,
À noter, à propos du calvaire de Montifaut, qui se trouve dans le talus proche du chemin d’accès à la ferme du même nom, un calvaire bien connu des Nivellois, datant de la fin du XVIIIe siècle, mais dont la version originelle se trouve actuellement… au Musée du Louvre à Paris après revente par une personne de passage.
Un article à venir devrait vous en dire plus à ce sujet.
Avant le remembrement de la campagne aclote, le chemin dont question ci-dessus, ne présentait que d’infâmes ornières et servait, aux fermiers du coin, à accéder aux terres agricoles situées de part et d’autre de ce foutu chemin, et cela sur toute sa longueur.
Or, un verger avait trouvé place dans ce quadrilatère,…….

…………..


Laisser un commentaire