Roger Monseur

Mes pieds c’est ma liberté d’après un essai biographique de Roger MONSEUR par Jean-Pierre FIVEZ

Mes pieds c’est ma liberté d’après un essai biographique de Roger MONSEUR par Jean-Pierre FIVEZ : les débuts – les affres de la guerre – le temps béni du football – facteur – Albert Plennevaux – Jacky Anciaux – Depauw – Bataille – Trock – Willy Maque – Philippe Pécriaux – C.A.B.W. – les premiers lauriers – Mérite sportif

Tout le monde peut, quel que soit l’âge où il débute, quel que soit son sexe, quels que soient ses dons naturels et son mode de vie antérieur, avec un entraînement même réduit mais régulier car parfaitement compatible avec sa vie familiale et professionnelle, arriver à courir plusieurs kilomètres sans s’arrêter, même si, au départ de l’aventure, courir 50 mètres paraît presque impossible.

Chacun doit tenir compte du temps futur à consacrer, du goût réellement éprouvé et des motivations apparues avec le temps afin de faire le moins possible d’erreurs et de se libérer des idées reçues, pour que l’entraînement, au même titre que la simple préparation, amènent vraiment un bien-être physique et une amélioration constante des possibilités. D’innombrables chercheurs en physiologie, en biologie comme en éducation sportive multiplient leurs travaux et leurs expériences pour mieux appréhender la meilleure façon de s’habituer en tant qu’être humain à fournir l’énergie réclamée par une activité musculaire de qualité. Est-il vrai que c’est l’endurance, et elle seule, qui permet la progression ? Ou alors que seule la résistance à l’effort prolongé suscite les performances ? Ou encore qu’il faille prendre des sels minéraux ? Ou est-ce tout à fait inutile ? Qu’il ne faut pas se lancer dans un effort à jeun, ou que l’estomac doit être le plus vide possible ?

…………..


Laisser un commentaire