Tinctoris, Johannes dit Jean le Teinturier

Personnalité très controversée dans un premier temps quant à son lieu (Poperinghe ? Braine-l’Alleud ?) et à

Personnalité très controversée dans un premier temps quant à son lieu (Poperinghe ? Braine-l’Alleud ?) et à sa date de naissance, de son nom francisé Jean le Teintenier (le Teinturier), Johannes Tinctoris est bien né dans la capitale du Roman Pays; il y a reçu une éducation poussée, à la fois juridique, musicale et scientifique, comme mathématicien de haut vol en tout cas.

Religieux dans l’âme, il semble avoir fait ses premières armes d’homme d’église à Nivelles, puis à Soignies avant d’aller exercer son art – composition, direction des chœurs, théorie musicale – à Cambrai vers 1460, puis à Orléans dès 1463 et même à Liège, à la cathédrale Saint-Lambert, en 1474. Nous sommes alors en pleine Renaissance.

Sa compétence double de juriste et de compositeur musical, alliée à son humanisme rayonnant, le feront bientôt remarquer par Ferdinand 1er, roi de Naples. C’est à peu de distance de la célèbre baie que Tinctoris va mettre au point, probablement à partir de 1476, une série de traités théoriques abordant, entre autres domaines, celui de la notation musicale. Il s’illustrera dans la suite en établissant de manière magistrale quelques chapitres de l’histoire de la musique.

……….


Laisser un commentaire