Tour Sainte-Gertrude: Une idée du décorum adopté lors du déjeuner du Chêne

« J’ai rapporté les particularités de cette procession qui se fait ledit jour, et je

« J’ai rapporté les particularités de cette procession qui se fait ledit jour, et je donnerai maintenant les détails de ce qui se pratique à cette occasion, tant sur l’hôtel de ville, que pour la distribution du déjeuné du chêne qui se fait durant la procession.

Monsieur de Villegas, Commissaire de la ville de Nivelles, se trouvant ici quelques jours avant la Saint-Michel, y resta pour voir tout le cérémonial de la fête. Il est d’usage que la veille et le jour de Saint-Michel, les magistrats avec les officiers des Serments s’assemblent sur l’hôtel de ville, après les vêpres, pour y faire les santés accoutumées.»
Monsieur de Villegas s’y rendit avec les autres pour fixer l’ordre de ces santés qui se firent de la manière suivante :
– Monsieur de Wautier, adjoint mayeur, et le représentant, porta premièrement, avec les flûtes, la santé de la Reine.
– La santé de l’Empereur.
– La santé de la famille Royale.
– La santé du Duc Charles.
Monsieur de Wautier porta ensuite la santé du Seigneur Commissaire, encore avec les flûtes.

Avant le règlement de l’an 1778, on ne portait pas la santé de Madame l’abbesse, et les échevins, non plus que les maîtres des métiers, ne se trouvaient pas sur la maison de ville. La santé du Commissaire ne se portait pas avec les flûtes, mais avec les petits verres, de même que la santé du grand Bailli, qui fut ici supprimée.

……….


Laisser un commentaire