Une véritable dynastie : L’activité Peduzzi à Nivelles.

En 1874, Venanzio PEDUZZI quitta son village natal de Suisse méridionale pour aller tenter l’aventure

En 1874, Venanzio PEDUZZI quitta son village natal de Suisse méridionale pour aller tenter l’aventure au loin. Traversant le Gothard, et visant vers le Nord, il traversa l’Alsace et la Lorraine qui se remettaient péniblement de la guerre de 70, en pratiquant toutes sortes de petits métiers, et c’est ainsi qu’il arriva en Belgique.

Déambulant de ville en ville et de village en village, il choisit d’être vitrier et c’est à Vieux-Genappe qu’il s’arrêta, conquis par Rosine SERVAES qui devint son épouse. Le jeune ménage s’installa à Nivelles dans la maison qu’il avait acquise rue Sainte-Anne, qui porte actuellement le numéro 8, là précisément où se trouve la pharmacie MEUREE. Il y installa son atelier de vitrier encadreur, fit de la pièce à front de rue un magasin de quincaillerie, et inscrivit au dessus de la vitrine son nom qu’il francisa en Venance Peduzzi.

Dans cette maison naquirent 11 enfants dont Joseph en 1896, l’aîné de ses fils qui, plus tard, lui succéda.

……..


Laisser un commentaire