Air du Temps : Le Vin.

Tous les ans, aux premières jonquilles, le vin de la dernière vendange est livré chez Sébastien. Le
téléphone annonce la bonne nouvelle aux maisons amies.
Nous attendions l’ information. Nous sommes habitués à être conviés à une dégustation fraternelle. C’est une tradition du coeur et de l’esprit. Le prétexte du vin nouveau est une occasion parmi d’autres pour nous réunir. Si les déjeuners savoureux de notre ami par avance nous font saliver et réveillent nos inclinations rabelaisiennes innées, l’arrivée de son vin nous donne des ailes.

Il nous faudrait être cloué au lit par quelque malédiction médicale pour nous soustraire à la généreuse invite.Nous risquerions de ne point le supporter et d’être comptés sans délai parmi les trépassés vaincus par une soif fulminante.


……..


Laisser un commentaire