Braine – l’Alleud et son Harmonie en 1827

Auteur : GERKE Lucien Tout au long de cette année, la Société royale d’Harmonie de

Tout au long de cette année, la Société royale d’Harmonie de Braine-l’Alleud célèbre avec faste le bicentenaire de sa création. En tant que musicien de fanfare durant un quart de siècle, dans une phalange concurrente certes, mais appartenant au même terroir, où nous prenions un immense plaisir à arpenter, dans kermesses et processions, les rues et chemins du vieux Braine, il nous est agréable d’apporter notre modeste contribution à ce jubilé d’un des fleurons culturels d’excellence et d’ancienneté de l’arrondissement de Nivelles, et de pouvoir, comme c’est le cas épisodiquement, nous épancher par l’écrit dans les pages de Rif Tout Dju, toujours si vivantes et si riches d’histoire et de folklore.

Reportons-nous à l’époque considérée. En 1827, la Société philharmonique, qui deviendra l’Harmonie de Braine-l’Alleud, a 19 ans d’existence et cherche sa voie. Une voie difficile, quelque peu pionnière oserions-nous dire, dans nos provinces où l’art musical émergeant d’une période peu florissante, a enfin vu se créer à Bruxelles, l’année précédente, un établissement
de prestige, une Ecole royale de Musique qui deviendra le Conservatoire. Cette même année 1827, une société sœur en terre brabançonne wallonne, la fanfare philharmonique de
Wavre, fondée en 1816, s’estimant de taille à affronter ses pareilles, participe à Bruxelles à l’un des premiers concours d’excellence.

……….


Laisser un commentaire