Chapitre XI : Djean mis à toutes les sauces… (suite et fin)

Auteur : DEDOYARD Eugène Introduction.Notre Djean, comme déjà dit, est connu si pas dans le

Introduction.
Notre Djean, comme déjà dit, est connu si pas dans le monde entier, mais certainement dans de nombreux
pays.
À Nivelles a-t-il aussi une grande renommée ?
Naturellement, dans sa cité, il est connu de tous les nivellois mais savez-vous qu’il est présent et s’inscrit
dans une multitude de domaines de la vie de tous les jours ?
Il a paru intéressant de rassembler, pour la curiosité, et ce sans prétention exhaustive, quelques exemples de
notre Jacquemart mis à toutes les « sauces ».


Ce chapitre a pour unique but de rappeler aux anciens et de faire connaître aux nouveaux habitants, à tous les gens de Nivelles, par l’intermédiaire de notre Djean, quelques aspects de la vie nivelloise, d’hier et d’aujourd’hui.

……….

Compléments : DEWANDELAER Franz

          
**Djean à la radio

……….


** » Les mémwères dè Djan d’Nivelles  »

Despus l’temps qu’o m’a ci sticht,
Djè d’ai d’dja vu des grijes ;
Mais djè n’arous janais sondji
Dè vir asto d’l’églije
Ene nitée d’canaris saxons
Avè leu plumes passéyes au gris.


Dj’ai vu passer deux djous t-au long
Des saudarts à berliques,
À pidn à tch’vau, d’sus des canons,
In tchantant des « cantiques ».
Fuchiz tranquiyes : quand i r’pass’ront,
i n’tchant’rontpus,dj’vosl’garantis !

……….


Laisser un commentaire