Joseph Coppens – ou le » Petit Robert » du Brabant Wallon.

Auteur : DEWANDELAER Yvan Parmi les nombreux auteurs wallons ayant résidé à Nivelles, Joseph Coppens

Parmi les nombreux auteurs wallons ayant résidé à Nivelles, Joseph Coppens occupe une place à part. S’il est surtout célèbre pour ses dictionnaires aclots et sa grammaire, on lui doit également pas mal de chansons et pièces de théâtre ainsi qu’une série de poèmes en wallon.
Né à Couture-Saint-Germain, le 2 décembre 1896, il viendra vivre à Nivelles. Ce qui était logique puisque Joseph Coppens était, au quotidien, Directeur commercial adjoint aux Papeteries Delcroix. Il était également chargé de cours de langues aux «Arts et Métiers de Nivelles».

« En religion – nous voulons dire, en littérature wallonne – Joseph Coppens travaille à la mitraillette. Il produit les pièces comme on éjecte les douilles. On le joue dans toutes les sociétés wallonnes. Il est primé à tous les concours. Il est décoré sur tranche. Il pousse même l’originalité jusqu’à mériter les distinctions dont on l’accable » dira, à son sujet, Franz Dewandelaer dans une émission retransmise par Radio Namur le 13 novembre 1950 à 18h30.

Car Joseph Coppens est avant tout un travailleur. Autodidacte en littérature wallonne, il est l’auteur de nombreuses chansons bien venues. Il travaille à des traductions et à des adaptations
d’auteurs comme Joseph Duysenx, Prosper Libert, Joseph André, Henri Hurard, Michel Duchatto, Jules Evrard, et bien d’autres.

……….


Laisser un commentaire