La résistance des Nivellois(es) de Mai 40 à septembre 44.

INTRODUCTION

Dès mai 1940, et pendant les quelques mois qui suivirent, de petit groupes ont surgi spontanément et en ordre dispersé un peu partout dans le pays. Il s’agissait d’initiatives esseulées au coup par coup.
Ils étaient isolés, sans grandes possibilités d’action. Ils souhaitaient remonter le courant défaitiste de ceux qui se résignaient à la défaite et à l’apathie de la masse résignée d’une grande partie de la population.
Dès les premiers jours de l’occupation les militaires qui avaient échappé à l’envahisseur se sont réunis ci et là afin de former la Légion Belge. Ils ont été rejoints rapidement par d’autres qui avaient été libérés sous condition de ne pas porter les armes contre l’Allemagne (Annexe n°13).

Cette condition n’a bien sûr pas été respectée par tous; qu’ils soient civils ou militaires. Au fil du temps, les réseaux ont évolué, certains se sont formés d’autres ont fusionné ou changé de nom pour en fin de compte en arriver à une unification sous le terme Armée Secrète. Son commandement sera en contact et sous les ordres du Gouvernement Belge de Londres dès août 1943.

C’est alors qu’apparaîtra à Nivelles CLARENCE un réseau de renseignement et d’information ainsi que le refuge PANTHERE avec ses résistants armés. L’Armée Secrète est la seule à avoir reçu le statut militaire officiel.
Les réseaux de résistance étant unis sous un même commandement le pays a été divisé en 5 zones géographiques. Chaque zone avait sa hiérarchie et une organisation militaire.
Zone I : S’étendait sur le Hainaut et la province de Namur jusqu’à la rive droite de la Meuse.
Zone II : Les provinces d’Anvers et du Limbourg.
Zone III : Les 2 Flandres.
Zone IV : Le Brabant et son prolongement jusqu’à la rive gauche de la Meuse.
Zone V : La rive droite de la Meuse. Les provinces de Liège, une partie du Namurois et le Luxembourg.

Le Brabant-Wallon comptera 5 refuges qui porteront des noms de fauves.
Ours à Waterloo-Braine-l’Alleud.
Renard à Hélécine et Tirlemont.
Jaguar à Gembloux et Cortil-Noirmont.
Lynx région de Wavre.
Panthère pour Genappe, Villers-la-Ville et Nivelles qui compose la 3e compagnie.

……..


Laisser un commentaire