Manu van de Velde : un artiste nous quitte

Un artiste a quitté les couleurs de la vie, un coin de ciel bleu s’est assombri.
Sa compagne, la Nivelloise Évelyne Wilwerth, était tombée sous le charme de ce « Brusseleir » à la chevelure tombante. C’est qu’ils étaient faits pour se rencontrer, ces deux-là ! Évelyne, la poétesse, l’écrivaine qui fuyait la vie et voulait la rejoindre et Manu le créateur, le sculpteur, le céramiste, le graveur… Deux êtres sensibles que le talent avait réunis.
Pas ordinaire, ce Manu ! Né dans un coin de Bruxelles plein d’impasses aujourd’hui disparu, un W.C. pour toute la rue, un canal en guise de bassin de natation, pas d’école, pas d’église, Manu était destiné à devenir un voyou. Le destin en a décidé autrement. Il fera un peu de boxe, comme son père, employé du tram. À 16 ans, il découvre la « salle de bains ». Jamais vu. Il avait l’habitude de se baigner dans une bassine. Il y entreposera ses bouquins.

……..


Laisser un commentaire