Mémorial de la Vie Nivelloise. Tome II. [ suite et fin ]

Suite et fin de la chronique « Mémorial de la Vie Nivelloise » : Pages 383 à 406
du 26 octobre 1796 au 4 décembre 1800.

26 octobre 1796 : le décret de suppression est notifié aux Carmes
 » Le vingt six octobre, les commissaires allèrent chez les Carmes, pour leur insinuer le décret de
suppression, et leur présenter des bons.
Les bons étaient des papiers de la valeur de quinze mille livres qu’on donnait aux religieux supprimés en lieu de pension : il leur était permis d’acheter, avec ces bons, les biens des émigrés
et des couvents supprimés qu’on devait vendre.
Six Carmes de cette villes ont pris leurs bons, et tous les autres les ont refusé.
Dans la suppression antérieure, faite par joseph II, on avait accordé des pensions aux religieux
supprimés, mais dans la suppression générale décrétée par la france, il fallait se contenter des
bons, ou se retirer avec rien ».
(Trico, p.1120)
(ASAN, tl, p.151, dui date la notification du 28.10.1796)

29 octobre 1796: fermeture de l’église des Récollets
« L’Eglise des récollets fut fermée le vingt-neuf d’octobre ».
(Trico, p.1121)

……..


Laisser un commentaire