Nivelles : le Schéma de Structure (suite)

Nous continuons aujourd’hui les explications sur le schéma de structure dont la première partie est parue dans notre numéro 400.
Cette augmentation de la zone d’habitations est indispensable car ne perdons pas de vue qu’une des raisons de l’arrét de l’augmentation de la population résulte de l’insuffisance des terrains à bâtir dans l’entre-deux-guerres , 1920 : 13272 habitants, 1930 : 12817 et 1939 : 12372.

Il s’agit aussi dans la mesure du possible d’améliorer les artères imposées par L’histoire et d’introduire de nouvelles routes répondant exclusivement à des buts circulatoires.
Dans le domaine des voiries, il était prévu ce qui est devenu l’avenue du Centenaire et, dans la direction de Bruxelles, une nouvelle artère de détournement pourrait être prévue le long du côté Nord de la ligne de Manage (on en parle encore mais sur la ligne).
Ce ne sont bien sûr que des extraits mais il est facile de comparer ainsi ce qui s’est passé sur 50 ans et d’en apprécier le résultat. Beaucoup d’observateurs extérieurs estiment que le résultat est très valable. En 1947, la population était de 13000 habitants – 3440 ha – 3500 maisons, se divisant en :
*partie urbaine : 10800 habitants – 240 ha
*partie rurale : 2200 habitants – 3200 ha dont 404 fermes -1088 personnes y occupées.
Les autres entreprises et principalement les Ateliers Métallurgiques et les Papeteries Delcroix occupaient 1500 personnes.
Le plan général prévoyait une augmentation de 67 ha de la Zone urbaine soit + 4865 habitants et +1265 logements en 25 ans.

……..


Laisser un commentaire