Panégyrique de l’Âne.

Auteur : GRÜN Maurice INTRODUCTIONPourquoi m’avoir accablé de tous les défauts : bête, têtu, Sournois,

INTRODUCTION
Pourquoi m’avoir accablé de tous les défauts : bête, têtu, Sournois, vaniteux, sale, paresseux, rancunier,laid. Ce pelé, ce galeux, dit La Fontaine dans « Les animaux malades de la peste ».
Me voilà calomnié, rejeté, maltraité par toute la création. Le plus calomnié, le plus rejeté, le plus maltraité. Epuisé, vais-je terminer en saucisson ? Massacré, en Espagne, comme plus vieil âne de l’année ?
Me voilà comparé à mon cousin le cheval: lui si beau, si élégant. Parent pauvre, je suis prié de rester dans son ombre.

MES ORIGINES
Mais qui sont ces auteurs qui m’ont ainsi diabolisé, rejeté ? Ils ont dû fouiller, fureter partout, en rajouter, en inventer. Sans doute, souriraient-ils de se voir ainsi rappelés, mémorisés,
rassemblés, restitués.
Comment faire cependant?
Ces glanes – « glanures » dit le Larousse -, j’ai beau me creuser les méninges, l’origine, les auteurs, je ne les connais plus.

……….


Laisser un commentaire