« Poésies »

 » Par Nût’  » –  » Petite musique de nuit. »

PAR NÛT’
Djé ravisoûs, du Tiène, lès twèts gris bleû d’Nivéle,
L’éstwèlî astoût nwêr éyèt piki d’éstwèles,
C’astoût ‘ne nût’ dè fèvri
Avè in vèrt gout d’avri
Yèt ‘l vile doûrmoût, payûle, fardèléye dé lumière
T’t-alintoûr d’és clokî qu’a couneû tant d’ayêrs.
On-intindoûtt ‘ne sadju in-ér d’acordèyon…

PETITE MUSIQUE DE NUIT
Je regardais, du mont (Saint-Roch)
Les toits gris bleu de Nivelles
C'était (durant) une nuit de février
Au goût vert d'avril
Et la ville dormait paisible emmaillotée de lumière
Autour de son clocher qui connut tant d`hiers.
On entendait quelque part un air d'accordéon…


……..


Laisser un commentaire