Signes du temps

Auteur : PARMENTIER Edouard Nos tayons (nos anciens) n’avaient pas la radio et encore moins

Nos tayons (nos anciens) n’avaient pas la radio et encore moins la télévision. Pour ce qui était des
prévisions météorologiques, ils n’avaient que leur propre expérience et celle transmise, au fil du temps, par
les coutumes et expressions locales. Edouard Parmentier (*) a publié, en 1894, dans la revue « Wallonia »
ces « signes du temps » traditionnels.

Signes de pluie
1 – Quand par un temps calme, on entend les bruit que font les « caïotteux » d’Arquennes ou de Feluy, villages voisins de Nivelles
2 – Si l’on entend la cloche d’un de ces deux villages ou « l’hûleau » d’une de leurs carrières.
3 – Pendant l’été, lorsque les égouts exhalent une odeur plus forte que d’habitude.
4 – Un arc-en-ciel ou un double arc-en-ciel annonce toujours une période de pluie.
5 – Il en est de même des halos qui se forment autour du soleil ou la lune

……….


Laisser un commentaire